Twitter
Facebook
Google
Youtube
Rss

NOMS DE SOURATE AL FATIHA

NOMS DE SOURATE AL FATIHA
  • QURAN ALSHIA
  • 2018-03-04 17:03
  • IMPRIMER
  • PDF
  • PARTAGER AVEC facebook
  • PARTAGER AVEC twitter
  • PARTAGER AVEC Google+
  • PARTAGER AVEC whatsapp
  • VISITEURS 797
  • NOMBRE DE COMMENTAIRES 0
  • -
    +

 

1- Elle s'appelle Fâtihat-ul-Kitâb (L'Ouvrante du Livre) : parce que le [Livre du] Coran commence par cette Sourate et que sa lecture est obligatoire dans la prière. Elle est donc l'ouverture des Sourates qui vont la suivre dans l’ordre des sourates du Coran et dans la prière.

2- Al-Hamd (La Louange) : car elle comporte la mention d'al-Hamd: Al-Hamdu lillâhi Rabb-il-'Âlamîne (Louange à Allah, Seigneur des mondes).

3- Umm-ul-Kitâb (La Mère du Coran/Livre) : car elle précède toutes les autres Sourates, ou parce qu'elle est l'origine du Coran, comme la Mère est l'origine de ses descendants, et elle est l'origine du Coran, parce qu'Allah y a déposé l'ensemble de ce que les Sourates contiennent, à savoir la démonstration de la Seigneurie et de la servitude.

4- Al-Sab' al-Mathânî (Les 7 versets lus doublement) : les sept, parce qu'elle contient 7 versets, Mathani, parce qu'on la lit deux fois dans chaque prière obligatoire ou surérogatoire, ou bien parce qu'elle aurait été révélée deux fois, une fois à la Mecque et une fois à Médine, selon un certain avis.

5- Al-Wâfiyah (L'Intégrale) : parce qu'on ne peut pas la diviser dans la prière, mais on doit la lire intégralement.

6- Al-Kâfiyah (La Suffisante) : parce qu'elle se passe des autres, alors que les autres ne peuvent pas se passer d'elle. En effet le Prophète (PSLF) dit : «Umm-ul-Qur'ân (La Mère du Coran) peut suppléer tout autre, mais aucune autre ne peut la suppléer».

7- Al-Asâs (Le fondement) : car Ibn 'Abbas aurait rapporté: «À toute chose, le fondement du Coran, c'est la Fâtihah».

8- Al-Chifâ' (La Guérison) : car le Prophète (PSLF) dit: «L'Ouvrante du Livre est une guérison de toute maladie».

9- Al-Çalât (La Prière rituelle): car le Prophète (PSLF) dit: Allah dit: «La Prière est partagée entre Moi et Mon serviteur en deux moitiés, une moitié pour Moi et une moitié pour lui: lorsqu'il dit: Al-Hamdu lillâhi Rabb-il-'Alamîn (Louange à Dieu, Seigneur des mondes), Allah dit: «Mon serviteur a fait Mes louanges». Et lorsque le serviteur dit: Al-Rahmân al-Rahîm (Le Tout-Miséricordieux, et Très-Miséricordieux), Allah dit: «Mon serviteur M'a loué». Lorsque Mon serviteur dit: Mâliki Yawm-id-dîn (Souverain du Jour du Jugement), Allah dit: «Mon serviteur M'a glorifié» ... et ainsi de suite.

sourate fatiha ouvrante coran Allah

COMMENTAIRES
TOUS DROITS RÉSERVÉS.
www.haditv.com | Powerd by : Dijlah