Twitter
Facebook
Google
Youtube
Rss

Rapports sexuels interdits dans ces moments

Rapports sexuels interdits dans ces moments
  • ALHASSANAIN
  • 2018-03-03 19:03
  • IMPRIMER
  • PDF
  • PARTAGER AVEC facebook
  • PARTAGER AVEC twitter
  • PARTAGER AVEC Google+
  • PARTAGER AVEC whatsapp
  • VISITEURS 1106
  • NOMBRE DE COMMENTAIRES 0
  • -
    +

A.  Pendant les règles (Haydh):

 Allah (swt) dit dans la sourate al-Baqarah S2, V222: ‘’…Et ils t'interrogent sur les menstrues. Dis: « c'est une souillure. Éloignez-vous donc des femmes pendant les menstrues, et ne les approchez que quand elles sont pures »…’’.

- si un homme engagé dans des rapports sexuels avec sa femme découvre qu’elle a ses règles, il doit alors se retirer immédiatement.

- pendant la période de Haydh/menstrues, le couple peut s’engager dans d’autres actes, à part les rapports sexuels vaginaux, comme l’indique la tradition suivante :

Quelqu’un  demanda à l’imam as-Sadiq (as) : « qu’est-ce qui est permis pour un homme quand sa femme a ses règles ? L’imam répondit :

« Toutes les autres parties de son corps que les parties génitales ».

 

Imran rapporte qu’il demanda à notre imam as-Sadiq (as) : « comment un homme peut-il jouir d’une femme qui est à ses règles ? » l’imam répondit :

« Des deux cuisses (de la femme) ».

 Cependant, bien que le reste du corps de la femme (à part la partie intime) soit autorisé au mari, la partie du nombril aux genoux est Makrouh (abominable/détestable mais pas interdite), c’est pourquoi, il est préférable que le mari évite aussi ces parties-là.

 * il est important de noter qu’il est Makrouh (détestable) de s’engager dans des rapports sexuels  après la fin des règles et avant les grandes ablutions rituelles (al-Ghouslou-l-wajib).Cependant, si c’est nécessaire, la femme doit se laver d’abord (ses parties intimes).

Allah (swt) en fait mention à la suite du verset précédemment cité:

« Quand elles se sont purifiées, alors rejoignez-les suivant les prescriptions d’Allah ».

 

B.  En état de Nifas (écoulement de sang durant et après l’accouchement).

 

C.  En état du jeûne (au mois de ramadhan).

 

D.  En état d’Ihram durant le Hadj (pèlerinage) et avant d’avoir fait la salat/prière de Tawafou-n-Nissa’ (Tawaf des femmes).

 

E.  Quand cela peut être sérieusement nocif au mari ou à la femme ou bien les deux. Les rapports sexuels sont autorisés s’il n’y a pas de risque majeur sur la santé du couple.

loi charia jurisprudence sexe interdiction haram sexualite mari epouse homme femme ablutions ghousl

COMMENTAIRES
TOUS DROITS RÉSERVÉS.
www.haditv.com | Powerd by : Dijlah